Soudan: Khartoum dans la rue en attendant la grève générale

Link

Après le renversement, le 11 avril, du dictateur Omar Al-Bachir, la rue veut mettre la pression sur les militaires afin que le pouvoir soit transmis aux civils.

Pour se retrouver dans la rue avec leurs feuilles A4 tout droit sorties de l’imprimante du bureau, ils n’ont pas eu à aller bien loin.

Et ce qu’ils demandent, sur ces feuilles, ne semble pas, non plus, si lointain ou inatteignable.

« Tout le pouvoir aux civils, que les militaires s’en aillent, sinon, ce sera la grève générale », ne peut s’empêcher de scander Rasha Okud, une employée de banque qui…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.