Migrants: Tripoli ne ménage pas ses critiques à l’égard de l’Union européenne

Link

Lancée en juin 2015 par l’Union européenne, l’opération navale Sophia n’a pas réussi, jusqu’à présent, à réduire le flux de migrants qui, depuis la Libye, traversent la Méditerranée centrale pour rejoindre le sud de l’Europe.

Ce samedi 2 mai, le patrouilleur de haute mer de la marine nationale « Commandant Birot », engagé dans l’opération Triton, dans le cadre de FRONTEX, a reçu une mission du centre de coordination des opérations de sauvetage de Rome (MRCC Rome - Maritime rescue coordination center) afin de porter assistance à trois embarcations signalées en détresse en haute mer au nord des côtes libyennes. Arrivée sur zone, le « Commandant Birot », doté de vivres, de médicaments, de matériel médical et sanitaire, a porté secours à plusieurs dizaines de naufragés en détresse et intercepté deux présumés « passeurs ». Au bilan, 217 hommes ont été recueillis par l’équipage de la marine ; deux ont été pris en charge par le médecin et les infirmiers militaires français à bord.Et pour cause : les passeurs envoient les migrants sur des embarcations sommaires avec suffisamment d’essence pour atteindre les eaux internationales, afin qu’ils soient récupérés par les navires européens, lesquels n’ont…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*