«Ils m’ont vendue pour 2.200 euros»

Link

Victimes de trafic d’êtres humains ou de misère extrême, elles sont des centaines, mineures, à arpenter les rues de la capitale du Burkina Faso.

Slavery - Le SoiUne association essaie d’aider ces filles – souvent mamans – à sortir de la prostitution.

Quand elle a…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*